Présentation de Naoshi Mayumi

Naruto No Shinda

AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation de Naoshi Mayumi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Naoshi Mayumi

Membre de l'akatsuki 暁 - Akatsuki
Membre de l'akatsuki 暁 - Akatsuki
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 16/06/2010

~Fiche Rôle Play~
Points D'Expérience:
0/0  (0/0)
Ryôs: 300


MessageSujet: Présentation de Naoshi Mayumi   Sam 19 Juin - 16:44

##Fiche Modèle##

_____________________________________
Vous:

Prénom > Cédric
Âge > 15ans
Depuis combien de temps vous fréquentez les forums de Rpg ? > Deux mois
Comment avez vous rencontré ce forum ? > Top-site
Des remarques ? > Non
Avez-vous lu la charte ? > Oui
_____________________________________

In Rpg:

Nom de Votre Ninja ? > Mayumi
Prénom de Votre Ninja > Naoshi
Âge > 19
Village Natale > Kusagakure
Village désiré > Akatsuki
Affinité(s) > Nôton [ L'Art de contrôler les cerveaux ]
Spécialité(s) > Ninjutsus, Genjutsus
Grade désiré > Membre de L'Akatsuki

Descriptions Physique [ 8 lignes Minimum ! ] >

Ses pupilles sont blanches sur un fond noir, du maquillage noir part verticalement du dessous de ses yeux comme des
larmes, jusqu’à son masque cachant la partie inférieur de son visage. Il
a toujours une expression triste sur son visage. Son bandeau frontal est porté banalement au front, du tissu noir part de chaque côté de son bandeau tel les habits des nomades du désert. Ses cheveux sont de
couleur bleu foncé et, à la manière de Kakashi Hatake poussent en
diagonale. Sa coupe de cheveux et son masque ne sont pas sans rappeler le très célèbre Kakashi Hatake ayant le même style. Comme tous les membres d’Akatsuki il porte le manteau de l’organisation, un manteau
noir à manches longues et orné de nuages rouges. Sous cette tenue il
porte des vêtements normaux, mais sous les longues manches du manteau d’Akatsuki se cache son avant bras gauche remplacé par un dispositif technologique lui permettant d’exercer ses capacités spéciales. Son dispositif de combat est métallique et décoré avec un visage de démon japonais montrant ses crocs et ayant une corne sur le front. Son
appareil est présent seulement sur son avant-bras gauche mais la faculté
peut être exercée par les deux mains. Son teint gris laisse penser
qu’il ne sort pas souvent ou simplement qu’il n’est pas humain. Son
bandeau frontal représente le symbole du village de l'herbe
préalablement rayé lors de sa désertion.



Descriptions Morale [ 8 lignes minimum ! ] >

Naoshi étant un membre d’Akatsuki a une certaine haine envers son village pour de quelconques raisons. Il est sans pitié pour n’importe quelle espèce se trouvant sur son chemin, que se soit un homme, une femme ou un enfant il est bien connu dans l’organisation meurtrière pour toujours anéantir les témoins de ses rares apparitions dans les 5 grands pays. Lorsqu’il fait irruption dans les pays secondaires du monde Shinobi, il ne tue que ceux qu’ils voient et surtout seulement quand il en a le temps et l’envie, chose qu’il a souvent. L’amour n’est pas une chose faisant partie de son répertoire de sentiments, sans cœur, il n’hésite pas à exterminer quelconque représentant féminin osant essayer de le séduire. Au contraire de l’amour, la haine est un des sentiments à la base de l’esprit de Naoshi, il développe une haine contre les ennemis ayant réussi à l’égratigner et envers son village. Les seules personnes en qui il du respect sont ses coéquipiers de l’Akatsuki. Le monde n’est qu’une petite pierre abritant un millier d’attardés selon lui, l’Akatsuki est comme sa deuxième famille, une famille qu’il ne quittera pas. Son but est seulement de pouvoir accomplir la tâche pour laquelle il a été créé, une tâche qu’il ne connaît pas encore du moins pas clairement, pour l’instant il doit seulement servir ses confrères qui d’après lui sont les seules pouvant comprendre ce qu’il ressent avec la solitude. Naoshi est un nouvel arrivant dans l’Akatsuki, pour cela il n’en connaît pas le véritable chef et pense comme tout le monde qu’il s’agit de Pain. Il a déjà porté une opinion sur les membres de l’organisation, pour Itachi, il pense de lui qu’il est un génie passé dans le mauvais côté de la force et a exterminé son propre clan juste pour le « fun ». Kisame est pour lui un homme sympathique à l’allure bizarre certes mais tout de même dangereux. Deidara était un drôle de bonhomme pour Naoshi, toujours en train de déblatérer des absurdités sur l’art en compagnie de son compagnon de route, Akasuna no Sasori. Ce dernier était quelqu’un à éviter en priorité car Naoshi sentait en lui une puissance dépassant presque la sienne. Tobi était le joyeux luron de la bande de criminels, une bonne pâte toujours là pour mettre un peu de divertissement lors des réunions. Kakuzu et Hidan était, avec Sasori, ceux à éviter en priorité de part leurs capacités extraordinaire et de leurs tempéraments hostile, surtout Kakuzu qui ne semble jamais avoir rigolé. Pain est quelqu’un dont Naoshi ne connaît pratiquement rien avec son équipière Konan et mieux vaut ne pas aller chercher plus. Et pour le dernier des membres, Zetsu, il était une personne mystérieuse que Naoshi ne fréquentait pas. Un point très marquant de Naoshi c’est qu’il possède une double personnalité due à sa solitude, il s’est découvert un autre lui à l’intérieur, ils s’entendent assez bien, bien que malgré tout de petites disputes éclatent souvent . Naoshi Mayumi est un membre d’Akatsuki, déserteur de Kusa, le village de l’herbe et possède donc une capacité particulière qui fait de lui un très dangereux ninja.

Histoire de votre personnage [ 15 lignes minimum ] >

« Je m’appelle Naoshi, Naoshi Mayumi, et aujourd’hui je vais devoir vous conter mon histoire, asseyez vous car ça risque de prendre un certain temps, ma vie à était constituée de beaucoup de périples, des moments de joie comme de tristesse, et si je vous raconte mon histoire vous devrez ne pas en perdre une miette, je veux que vous me connaissiez mieux, ma vie, ce que j’ai enduré, tout ce que j’ai su et pas su faire durant mon temps où j’avais encore des personnes qui m’appréciaient… Bref, écoutez tranquillement.

Je suis un ninja né dans le pays de l’herbe, Kusa no Kuni, au village de l’herbe, Kusagakure no Satô. Donc je suis né dans un village secondaire dont personne me prend en compte, personne n’y fait attention. Situé entre Iwa, Ame, Taki et Konoha j’ai du subir les ravages causés par leurs stupides guerres, comme j’étais en plein milieu les pertes étaient considérables… Tranquillement déposé par ma mère dans un petit panier bien blotti dans un drap chaud j’ai attendu mon sauveur ou mon bourreau sur le pas d’une porte, j’étais bien petit, je ne savais pas ce qui allait arriver ni pourquoi cela allait arriver. La porte d’où j’étais devant s’était ouverte quelques secondes plus tard après que ma mère y avait cogné. Un homme pouvant être qualifié « d’armoire à glace Normande » était là, me fixant à travers sa grosse barbe de ses petits yeux sournois lançant un regard colérique. Mais comme je l’ai dit avant, j’étais tout petit, je ne savais pas pourquoi j’étais là ! J’étais tranquille dans mon petit panier assoupi sous les trombes de pluies battantes, je sentis des vibrations, quelqu’un qui soulevait le panier. Ces vibrations me réveillèrent et je pus me voir pénétrer dans une salle sombre éclairée faiblement à la lueur d’une ou deux lampes à huile. Je pus aussi voir une petite femme avec une robe délavée et un tablier blanc recouvert de taches. Je ne pensais pas que j’étais ici pour y rester le long de ma croissance. Le gros bonhomme barbu ressemblait à un hirsute ermite croisé avec un géant colosse maléfique. La femme elle paraissait plutôt d’une réunion entre un nain et une fée, à la fois très petit mais magnifique de beauté. Je pensais que c’était un territoire hostile, je pleurais comme un nourrisson, vu que ce temps là j’en étais un, mais la femme tenta de me calmer d’une douce voix en chantant une petite berceuse. En me découvrant elle aperçut le teint de ma peau, grisâtre, des yeux blancs sur fond noir et des petits brins de cheveux bleus, hors du commun pourrait-on se dire. Je ressemblais à un bébé zombie, mais cette femme m’accepta comme je suis et n’hésita pas à me prendre dans ses bras pour me bercer lentement. Les vacillements des flammes éclairait tantôt un côté, tantôt l’autre, une fois je pouvais voir le visage de la femme, une autre je n’y voyais plus rien, sous ces conditions plutôt difficiles je pus quand même m’endormir sans problèmes. Lors de mon réveil, les lampes étaient éteintes, l’homme et la femme étaient en train de dormir sur un lit et moi dans un petit berceau qui, avec les morceaux de copeaux de bois trainant à terre pouvaient laisser penser qu’il avait été construit le soir même. Je pleurais pour attirer l’attention de mes «nouveaux parents » et qu’il vienne me remplir le ventre, vu leur demeure je ne savais pas si ils auraient de quoi me faire manger et boire. Je pleurais depuis déjà un moment, les deux individus se réveillèrent enfin, l’homme semblait grognon, il parla à la femme mais je ne pus rien comprendre, d’une part car j’étais encore trop jeune pour comprendre et d’autre qu’il parlait à travers sa grosse barbe bien garnie. La femme se leva et alla me préparer un biberon de lait, je ne suis pas allé chercher pourquoi ils avaient un biberon alors qu’il n’y a
pas d’enfant autre que moi ici, je m’empressai de prendre le biberon et d’en aspirer le contenu. C’était comme ça tous les jours, je restais dans cette sombre petite maison, jamais été au contact du soleil et de l’environnement extérieur du moins jusqu’à la découverte de mon « don ». Ce soir là j’avais déjà 6 ans, je suppliais mes « parents » de m’envoyer à l’académie ninja mais ils refusaient et m’expliquaient que si je deviens ninja je mourrais bien trop jeune car, avec les grandes guerres, personne n’est à l’abri de la mort mais en étant bien caché on est plus protégé que d’aller participer aux guerres. J’étais furieux, je parti m’enfermer dans les toilettes et je fis ma mauvaise tête pendant des heures. J’étais en train de bouder dans les toilettes quand j’entendis des cognements sur la porte, mon « père » martelait à grands coups et m’ordonnait de sortir immédiatement, mais j’étais têtu, si je ne pouvais pas aller à l’académie alors il n’y a aucune raison pour que je sorte ! Les martèlements se faisaient encore entendre, par derrière les coups j’entendis ma mère en train de crier puis un bruit comme si quelque chose de lourd tombait au sol. Je ne m’inquiétais pas, je pensais que c’était une ruse pour me faire sortir alors je restais sur mes positions, insensibles aux cris et aux bruits étranges. Après un instant, plus de coups sur la porte, j’entendais juste mon père crier comme un fauve et des bruits de fracas et des bruits d’objets de métal
s’entrechoquant. Ensuite, j’entendis un énorme bruit et la porte
d’entrée se claquait, j’ouvrais donc la porte pour jeter un œil et vit
mon père affalé sur le sol dans un bain de sang, je détournais mon
regard et vis ma mère également au sol baignant dans le sang, cette
vision d’horreur me glaça sur place, je ne pouvais plus bouger, mes
genoux finirent par me lâcher et j’en tombai face contre terre, en
pleurs. Pendant que je sanglotais, la porte se fit propulsée contre le
mur d’en face, je relevais la tête et vit des hommes pénétrer dans la
maison, armés. Je sentais une puissance colossale gravir mon corps de
haut en bas, mon chakra même si j’ignorais son existence se mit à
tourner autour de moi, de couleur violette j’étais surpris de voir que
même sans aller à l’académie je découvrais que j’avais un peu de
potentiel. Les hommes me regardaient, surpris, ils restaient figés
devant moi tandis que je poussais un cri de rage qui allait avec mes
cheveux montant vers le haut. Une force invisible m’entraina à tendre le
bras, sans aucune défense contre cette étrange force je tendis mon bras
vers les hommes, une main se forma avec mon chakra et alla attraper un
des hommes et encore une fois, la force invisible prit le contrôle de
mon corps, je refermai la main et la main flottante se referma aussi sur
l’homme, il se fit écraser du sang vola à terre. Je ne savais pas
comment j’avais fait cet exploit mais je ne pouvais pas me concentrer
pour le chercher, j’étais trop en colère. Les ninjas se précipitèrent
sur moi et essayèrent de m’attaquer avec leurs armes. Croulant sous le
poids de tous les ninjas sur moi, je m’en dégageai par la seule force de
mon chakra qui les repoussa chacun dans une direction. J’avais terrassé
une bande de ninjas à moi seul, je n’en croyais pas mes yeux. Une fois
le danger écarté je m’écroulai par terre, les larmes aux yeux, j’étais à
bout de souffle. La maisonnette était en ruines, les cadavres de ma
mère, mon père et des ennemis gisaient sur le sol froid. Le lendemain je
pus me relever et constater qu’il n’y avait pas seulement que ma maison
qui était détruite mais bel et bien pratiquement tout le village ! Je
voyais la lumière du jour pour la première fois, je me suis écarté de
mon village pour m’entrainer à maitriser mon pouvoir stupéfiant. En
chemin vers les portes détruites de Kusa, des survivants de l’attaque se
relevaient à peine, un homme m’arrêta et me dit :

- Naoshi ? C’est toi ? Tu as résisté à l’attaque ?

Je fixais l’homme et ne comprenais pas ce qu’il me racontait, j’essayais
de l’ignorer et de continuer mon chemin sans même lui demander d’où il
connaissait mon nom mais il me barra encore une fois la route et dit :

- Naoshi, c’est moi, ton père !

Je le fixais toujours mais cette fois avec un regard vide, je fouillais ma
mémoire pour essayer de retrouver son visage et peut-être quelques
souvenirs de ma vraie famille. Je persistais à fouiller ma mémoire mais
je ne trouvais pas ça trace. Une femme vint ensuite après l’homme pour
lui demander de venir mais en me voyant elle se figea et des larmes
coulèrent de ses yeux et un sourire s’afficha sur son visage, elle me dit :

- Naoshi ! Tu… Tu es vivant ?

Elle se jeta à mon cou et me serra dans ses bras en pleurant de bonheur, je la repoussai avec mes mains et en m’adressant aux deux individus dit :

- Mais bon sang qui êtes vous ?! Laissez moi tranquille
ou sinon je vais devoir utiliser la force ! Mes parents sont morts, tués
par des ninjas la nuit dernière lors de l’attaque alors maintenant
tirez-vous !


La simple allusion à mes parents morts me mettait en colère mais je devais me calmer et contrôler mes pulsions avant de reproduire ce que j’avais fait la nuit dernière mais cette fois sur des innocents. Je fermai les yeux pour canaliser ma colère et essayai de passer malgré la présence de l’homme et de la femme. La femme me tenu par le bras et hurla :

- Naoshi je suis ta mère et cet homme est ton père, nous sommes tes parents biologiques, je suis vraiment désolé mais à cause de notre pauvreté nous avons dû te laisser devant une porte et c’est l’homme et la femme que tu prends pour tes parents qui t’ont recueilli et élever jusque hier soir, aujourd’hui nous te retrouvons enfin et je te prie de bien vouloir m’excuser mais si j’ai fait ce que j’ai fait c’est bien pour toi, tu ne
serais pas en si bonne forme si tu avais grandi avec nous ! Mais
dis-moi, où vas-tu ? Et que t’es t-il arrivé pour que tu sois dans un si
mauvaise état ?

Je ne savais pas si je devais croire en ce qu’elle me disait mais ça avait l’air de tenir la route, mais ils ne peuvent pas m’abandonner et ensuite quand ils me retrouvent sans me rechercher ils fassent comme si de rien était, je répondis à la femme :

- Pour mon bien hein ? Je comprends, enfin je crois… Pour répondre à ta question, lors de l’attaque quelques ninjas sont venus s’en prendre à moi après en avoir fini avec mes « parents », j’étais sous un état de rage et j’ai réussi à libéré une puissance qui les anéanti tous, aujourd’hui même si je suis très jeune je vais quitter un moment le village pour m’entrainer loin de la civilisation car je pourrais blesser des innocents, je vais devoir m’entrainer durement avant de pouvoir maitriser mon pouvoir mais si je m’y tiens je vais réussir, j’en suis sûr ! Je le ferais pour mes « parents » qui ont essayé de me prévenir mais je n’en ai fait qu’à ma tête et maintenant ils sont morts, maintenant laissez-moi !

Le soleil était caché par des nuages de désolation, le village était dévasté, je m’en suis allé vers les portes en ruines et sortis du village pour enfin commencer mon entrainement qui allait surement bien durer pendant des années. Je marchais longuement sans m’arrêter, dans l’espoir de trouver le lieu parfait où je pourrais tenter de maitriser mon pouvoir dangereux. Des jours passés je continuais mon voyage en quête du lieu approprié, quelques semaines suivants mon départ je suis tombé sur une petite colline inhabitée où verdure et animaux inoffensifs régnaient. Je me demandais bien comment je pourrais récupérer quand je serais épuisé,je mis donc en pratique les quelques leçons de construction qui m’ont été données par mon « père », je partis couper du bois avec les quelques affaires que j’avais dans mon sac et me suis construit une maison en bois. Je m’y construis un lit en feuilles confortable, dehors,
j’installais des pierres et du bois pour faire un feu lors des soirs
froids que je protégeais avec des pierres rectangulaire que je plaçais
de manière à ce que je puisse me réchauffer et en même temps que le vent ait du mal à l’éteindre. L’essentiel pour ma survie était déjà en
place, je pouvais maintenant commencer mon entrainement mais je préférai attendre le lendemain car les travaux m’avaient épuisé, je me suis blottit dans mon petit lit feuillu et m’assoupi rapidement sous l’effet
de la fatigue endurée. Le lendemain, je me réveillai de bonne heure, je
fouillai dans mon sac pour y trouver quelque chose de quoi grignoter et
enfin commencer mon entrainement. J’eus le ventre plein, je sortis de ma
modeste demeure et me plaça dans une clairière avoisinant mon
habitation, mon terrain d’entrainement. Je me dis « Apparemment, mon
chakra s’éveille lorsque je suis en colère, mais je ne pourrais pas
m’enrager pour aucune raison alors il faut que je puisse le réveiller
comme tous les ninjas. » Je m’assis en tailleur devant un beau lac
étincelant et fermai mes yeux. Quelques heures sont passées et je
n’avais pas bougé d’un sourcil, j’étais en parfaite harmonie avec mon
environnement. Au fin fond de moi-même, je vis une lueur violette
brûler, j’essayai de l’attraper par la pensée mais à chaque fois que je
l’atteignais elle me passait au travers, j’en déduis qu’il s’agissait de
mon chakra car il avait la même couleur et la même consistance. Je
tentai de le faire passer par tous mes flux mais il ne se passait rien,
j’essayais encore et encore maintes et maintes fois mais toujours rien.
Il se faisait tard, je décidai donc de rentrer et me reposer pour
reprendre l’entrainement le jour suivant. Le lendemain, la routine, je
me levai de bonne heure, impatient de reprendre l’entrainement, j’avalai
quelque chose rapidement et retournai à ma petite clairière tranquille.
Je réessayai la même chose que le jour d’avant, assis en tailleur, je
tentai de faire passer mon chakra mais cette fois j’y réussi ! Je ne
devais pas me dissiper pour autant, maintenant que je savais faire
passer mon chakra à un endroit ou à un autre je tentai de marcher sur
l’eau en injectant mon chakra dans mes pieds. Les premières fois j’en
injectai une petite dose et je ne pus rester sur l’eau et je tombai
dedans, les autres fois je tentai d’en injecter une plus importante dose
mais je tombai toujours, j’en ai déduis qu’il n’en fallait ni trop ni
trop peu, je tentai de le doser parfaitement et je pus rester en
équilibre sur l’eau. Les deux étapes fondamentales du chakra étaient
passées avec succès, je pus m’entrainer aux techniques ninjas mais
apparemment, je n’avais pas d’affinité avec aucun élément existant. La
nuit tombée, j’étais dans mon lit mais le sommeil ne me prenait pas, je
songeais donc à mon prochain entrainement, je me suis rappelé de la
manière dont j’avais tué les ninjas, sans utiliser d’élément apparent,
donc c’était surement une technique héréditaire que je devais
développer. J’imaginais pleins de façons mais aucune ne semblait
rationnelle pour mon niveau. Le lendemain à l’entrainement, je me
visualisais une main comme avec celle que j’avais attaqué la dernière
fois et j’essayais de la matérialiser devant moi, des traces de mon
chakra apparaissaient dans l’air mais se dissipaient ensuite, je pensais
que j’étais sur la bonne voie. Des années durant je m’entrainais à
maitriser mon pouvoir mais ce n’est que 7 ans plus tard que je pus le
maitriser. J’avais drôlement poussé, j’ai dis adieu à ma modeste demeure
et je retournai au village. Lorsque le village de l’herbe fut à portée
de vue, je le vis encore plus dévasté que lors de mon départ, de la
fumée s’élevait des habitations qui étaient en flammes. Je me précipitai
dedans et vit un nombre important de blessé et de morts, j’en restai
bouche bée. Je sentis quelque chose faire pression sur ma jambe, je
sursautai et je regardai en bas, la femme qui prétendait être ma mère
était par terre avec à côté d’elle son mari, ils étaient dans un piètre
état. Je me demandais ce qu’il s’était passé mais la question était
inutile, j’en aurais mis ma main à couper que c’était une attaque due à
la guerre. Je regardais les deux personnes par terre, la femme semblait
vouloir me dire quelque chose mais je ne comprenais rien, tout d’un
coup, je sentis une présence par derrière moi, un ninja passa rapidement
à côté de moi et dans son élan emporta mon avant-bras gauche, je criais
de douleur j’avais très mal et je m’effondrais par terre. Ma vision
devenait de plus en plus flou, mon bras giclait encore de sang et je vis
une personne se pencher sur moi, mais bientôt je n’y vis plus rien et
je me contentais de sombrer doucement dans l’inconscience et m’approcher de la lumière éternelle. Je me croyais déjà passé dans l’autre monde mais mes yeux purent se rouvrir et je me trouvais dans un endroit
étrange, différent de là où j’étais resté. Je voyais des personnes
habillés en blancs s’agiter autour de moi, je n’avais plus de main
gauche mais je pouvais sentir quelque chose à cet emplacement. Je
tournai ma tête vers ma main et vit que les personnes m’accrochaient une sorte de bras robotique mais sans main ni doigts, j’essayai de me
relever mais ils me faisaient allonger sur un lit et me disaient de ne
pas bouger. Je m’abstenais tant bien que mal mais je ne pouvais pas y
résister, ils finirent par m’injecter un anesthésiant et je m’endormis
après la piqûre. Quelques heures après, je me réveillai enfin et cette
fois ils me dirent :

- Monsieur ? Vous allez bien ?

Je me sentais assez confus, je ne savais ni où j’étais ni pourquoi ni par qui j’ai été emmené ici. Je leur ai dis :

- Où… Où est-ce que je suis ? Pourquoi je suis là moi ? Et c’est quoi ce truc ?!

Je montrais des yeux la chose qui remplaçait mon bras perdu, l’un d’eux retira son masque hygiénique et me dit :

- Monsieur, vous avez été attaqué par un ninja de Taki, nous avons pu l’intercepter et l’exterminer et ensuite nous vous avons trouvé par terre encore en vie, nous vous avons donc amené à l’hôpital de notre village, vous êtes maintenant à l’hôpital d’Iwa et nous vous avons remplacé votre bras par un dispositif spécial. Nous avons remarqué lors de l’opération que vous avez un chakra particulier et bien ce dispositif s’adapte parfaitement à celui-ci donc pas besoin de couture juste à arriver à le tenir pendant que votre chakra s’attache à lui.

J’admirais mon nouveau «bras métallique » et remarquais que mon chakra était visible par un trou entouré de trois branches courbées, le fait d’avoir perdu un bras me faisait bizarrement ni chaud ni froid. Soudain je me souvins de l’homme et de la femme prétendant être mes vrais parents, je demandai donc au médecin :

- Dîtes, il y avait une femme et un homme tout près de moi, que sont-ils devenus ? Je pense que se sont mes parents.

Les médecins eurent un visage horrifié et celui qui parlait me dit :

- Euhm… Je suis désolé, ils sont tous les deux morts, leurs blessures étaient trop graves alors nous n’avons pas pu les sauver.

Je sentais un sentiment semblant être un mélange de tristesse, de rage et de colère. Les larmes bordèrent mes yeux, je me suis relevé et j’ai
demandé où étaient mes habits, ils me les donnèrent, je les ai enfilé et
plus vite que l’éclair je me suis éclipsé. Je n’avais plus aucuns
parents, je me suis enfui du village et j’ai fait une chose que je ne
pensais pas faire, j’ai retiré mon bandeau frontal et je l’ai rayé
volontairement avec une des branches de mon dispositif. Je suis reparti
là où je m’étais entrainé et j’y suis resté pendant un bon moment déjà.
J’étais dans une telle rage qu’avec mon pouvoir j’ai détruit le
magnifique paysage que c’était, j’ai détruit les hauts arbres et je les
ai jetés dans le lac étincelant et j’ai brûlé tout ce qui restait. La
fumée créa des nuages qui cachèrent le soleil radieux et firent tomber
la pluie. J’étais anéanti, à genoux et en pleurs sous la pluie j’ai
voulu en finir avec ma sinistre vie mais un kunai vint attirer mon
attention en se plantant pile devant moi. Le kunai était accompagné d’un
parchemin explosif, pour l’esquiver j’ai sauté d’un bond en arrière et
attendit que la fumée se dissipe. Je pouvais voir une silhouette à
travers la fumée, une fois qu’elle fut dissipée j’aperçus un homme
portant un manteau noir orné de nuages rouges et avec un bandeau
symbolisant Konoha mais avec un trait tiré dessus, c’était un membre
d’Akatsuki. Par derrière lui un homme sur un oiseau blanc volant et un
autre plus gros, bossu et avec une sorte de queue ressemblant à celle
d’un scorpion se tenaient là. Celui le plus en avant me dit :

- Naoshi Mayumi ? Nous sommes de l’Akatsuki et nous t’avons
observé depuis un moment et nous avons vu la manière dont tu t’étais
acharné sur ce paysage pourtant magnifique avant que tu ne te défoules. Nous t’invitons à rejoindre notre organisation, il serait très
regrettable pour toi de refuser cette offre…

J’étais surpris que ces types viennent s’adresser à moi directement alors que je ne suis pas d’humeur. Néanmoins, si j’intègre cette organisation ce
serait comme une 3ème famille… J’hésitais et en plus avec eux je
pourrais peut-être me venger des villages qui ont dévasté le mien… Je
savais que j’allais le regretter un jour mais je me relevai et répondit :

- Votre offre me touche, je l’accepte volontiers.

L’homme qui avait parlé sourit et me fit signe de grimper sur l’oiseau, je
m’exécutai et regardai le sol s’éloigner de plus en plus, je pus voir
mon village fumant, je fermai les yeux pour ne plus voir et ne pensais
plus qu’à mon but : Détruire les grands pays pour stopper ces guerres.
L’homme qui m’avait invité et l’autre gros disparurent et moi ainsi que
l’homme avec un oiseau nous nous sommes envolés vers leur base. Je me
suis fait accueilli comme il se doit, j’ai reçu une bague avec un kanji
dessus et un manteau de l’organisation ainsi que mon partenaire qui me
fut assigné. Et voila comment j’en suis arrivé jusqu’ici, maintenant
vous savez à peu près tout sur moi.»
_____________________________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryo Aokawa

Mizukage 火暁 - Kiri
Mizukage 火暁 - Kiri
avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/06/2010
Localisation : Kiri No Kuni

~Fiche Rôle Play~
Points D'Expérience:
69/450  (69/450)
Ryôs: 300


MessageSujet: Re: Présentation de Naoshi Mayumi   Sam 19 Juin - 16:49

~Bienvenue !

~ Une bonne réaction cependant la mise en page ne va pas du tout ! Supposons que ce soit un méchant "bug".

~ Or cela me paraît tout de même très bien pour être membre de L'Akatsuki.
Pour moi c'est un oui ! Attends, un autre avis .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://naruto-no-shinda.forumactif.org
Naruto Uzumaki

Genin 火の国 - Konoha
Genin 火の国 - Konoha
avatar

Messages : 117
Date d'inscription : 17/06/2010
Age : 21

~Fiche Rôle Play~
Points D'Expérience:
133/250  (133/250)
Ryôs: 300


MessageSujet: Re: Présentation de Naoshi Mayumi   Sam 19 Juin - 17:30

Je ne peux que dire oui je trouve ta présentation très bien, et vu que Ryo est d'accord avec moi je n'est plus qu'à te souhaiter la bienvenue Naoshi Mayumi.^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naoshi Mayumi

Membre de l'akatsuki 暁 - Akatsuki
Membre de l'akatsuki 暁 - Akatsuki
avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 16/06/2010

~Fiche Rôle Play~
Points D'Expérience:
0/0  (0/0)
Ryôs: 300


MessageSujet: Re: Présentation de Naoshi Mayumi   Sam 19 Juin - 17:58

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kyuliwi Masashi

Bras-Droit 暁 - Akatsuki
Bras-Droit 暁 - Akatsuki
avatar

Messages : 89
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25
Localisation : Q.G. De la Lune Pourpre

~Fiche Rôle Play~
Points D'Expérience:
162/450  (162/450)
Ryôs: 300


MessageSujet: Re: Présentation de Naoshi Mayumi   Mar 22 Juin - 11:10

Pour cause de plagiat, la fiche est maintenant à refaire de fond en comble.

Décision administrative sans possiblité de reculer.

Refusée !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Présentation de Naoshi Mayumi   

Revenir en haut Aller en bas
 

Présentation de Naoshi Mayumi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Shinda :: °Avant le Rpg° :: °Présentation° :: Refuséee-
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit